Le shiatsu et ses bienfaits

Le shiatsu est une thérapie issue de la tradition japonaise et dans une certaine mesure, de la tradition chinoise. Basée sur l’usage des doigts, cette thérapie est plus qu’un simple massage, c’est une technique de relaxation qui procure du bien-être à ceux qui en font l’objet.

massageshiatsu

En effet, elle a été reconnue il y a bien longtemps comme pouvant guérir certains maux chroniques ainsi que des douleurs articulaires. Elle permet également de dissiper les tensions qui crispent le corps et l’organisme de l’être humain.

Pour ce faire, le praticien exerce une pression des doigts sur les points où circule l’énergie corporelle. La pression des doigts le long des méridiens de l’acupuncture permet de restaurer et laisser circuler le « ki », c’est-à-dire l’énergie vitale du corps humain permettant un fonctionnement normal des organes.

De façon générale, les bienfaits concernent la résolution des maux et autres dysfonctionnements tels que : la dépression, le stress, la fatigue, l’insomnie, les migraines, le manque d’appétit, les articulations bloquées et douloureuses, la constipation. Il est également possible de soulager des personnes souffrant de dépendance, de maladies telles que le sida et d’Alzheimer.

Les différentes techniques

Leur diversité est due à l’existence de différentes écoles qui optent chacune pour une technique particulière selon l’influence chinoise ou japonaise. Les pratiques observées par les praticiens à travers le monde tirent leur origine de deux méthodes qui servent de fondement aux différentes techniques. Il s’agit de la méthode Namikoshi et la méthode Masunaga.

Namikoshi est le nom du Japonais qui mit au point une technique au 20e siècle. Sa technique est la plus répandue au Japon et met en lumière différentes variations du toucher en rapport avec la pression exercée sur les canaux d’énergie corporelle. Aussi Namikoshi préconise-t-il l’usage des doigts et l’exercice de pressions plus ou moins légères, plus ou moins longues.

acupuncture

Dans cette technique, il détaille et associe ainsi les variations de la pression à chaque malaise observé. La méthode de Namikoshi limite l’étude des canaux d’énergie, les méridiens. Le procédé prôné par Namikoshi vise à soigner les troubles d’ordre nerveux, musculaire, respiratoire et circulatoire en se basant sur des études du toucher, de l’anatomie et de la fonction des organes des êtres humains.

Une autre méthode de base est celle initiée par Masunaga. Cette technique lie la méthode de Namikoshi à la médecine chinoise. Ce mélange a pour but de rendre plus performante la pratique du shiatsu. La méthode est répandue en Europe. Elle implique une étude des méridiens et une maîtrise des théories d’influence chinoise du yin et le yang et les cinq éléments.

La pratique du shiatsu en France

L’efficacité de cette thérapie de bien-être est également reconnue en France. D’ailleurs, il existe en France, la Fédération française de shiatsu traditionnel. Ce soin fit également l’objet d’une résolution prise par le Parlement européen en 1997.

Par ailleurs, de nombreuses personnes ont recours à cette thérapie considérée au Japon comme étant une médecine pour soulager leurs maux. La ville de Bordeaux entre autres compte des cabinets à cet effet.

Des écoles ont également vu le jour et forment jusqu’à nos jours ceux qui en ressentent le besoin. Ces centres de formation proposent des cours, délivrent des certificats et organisent des stages au profit des apprenants.

Sur Facebook